www.bcom-gabon.ga

GABON-NUMÉROTATION : LA DÉBANDADE !

Des pleurs et des grincements de dents, c’est ce qu’il a lieu de retenir de l’opération de basculement de la numérotation de 8 à, supposément, 9 chiffres au Gabon !  D’abord prévu pour le 13 juillet 2019, l’opération a été – pour des raisons techniques – renvoyée au 15 novembre 2019. 5 jours après, la débandade semble encore d’être d’actualité ; plusieurs utilisateurs étant toujours dans la confusion !

Nous ne reviendrons pas sur les raisons de ce basculement (lire aussi GABON : TÉLÉPHONIE. LE PASSAGE DE 8 A 9 CHIFFRES REPOUSSÉ !), sauf pour souligner que le Cameroun voisin (24 millions d’habitants) est passé par là en 2014 et à ce jour, ce pays est toujours à 9 chiffres ! Quand on nous avance que c’est pour « prévenir la saturation du réseau », on ne peut que penser à notre voisin de 24 millions d’habitants qui est toujours à 9 chiffres ! La disparition  du « zéro (0) » dans la numérotation pour s’arrimer aux recommandations de l’UIT est, à nos yeux, à l’origine de ce basculement et le véritable nœud gordien qui cause les incompréhensions.   

La communication n’a véritablement pas été à la hauteur, entre les autorités de régulation et les opérateurs du secteur, plusieurs pans n’ont pas été pris en compte dans leurs campagnes de communication; notamment, les applications de messagerie instantanée dont les comptes sont basés sur les numéros. En plus, il s’est déversé sur Internet une multitude d’applications non contrôlées, parfois payantes, et non certifiées qui proposaient chacune sa solution.

8 CHIFFRES OU 9 CHIFFRES ? 

Est-on véritablement passé à 9 chiffres ? Pas si sûr ! L’UIT recommande de supprimer le zéro pour les appels internationaux entrants ; à cette fin, 2, 6 et 7 (en fonction de l’opérateur) sont affectés en remplacement de ce zéro et pour les appels internationaux entrants. L’on reste donc à 8 chiffres à l’international :

+241 02 22 30 51 devient +241 62 22 30 51. Ça fait toujours 8 chiffres !

En local, le zéro est obligé d’être maintenu pour donner l’impression qu’on a basculé à 9 chiffres :

+241 02 22 30 51 devient +241 062 22 30 51 (8 chiffres + zéro).

Et là, on a supposément 9 chiffres ! Supposément, simplement parce que tôt ou tard ce zéro en début de numéro est appelé à disparaitre. Il est, pour l’instant,  encore accepté en local!   

LES APPELS

Les appels sur les anciens numéros ne passent plus, chose normale puisque cette numérotation est caduque ! Mais, sous la nouvelle numérotation et en local :

+241 062 22 30 51 (indicatif + 9 chiffres dont le zéro) ;

62 22 30 51 (pas de zéro, pas d’indicatif) ;

Ça ne passe pas !

+241 62 22 30 51 (indicatif + 8 chiffres) ;

062 22 30 51 (pas d’indicatif + 9 chiffres dont le zéro) ;

Ça passe !

L’on déduit donc que pour les appels, avec l’indicatif pas besoin du zéro (8 chiffres) et avec le zéro, pas besoin de l’indicatif (9 chiffres). Le zéro, comme on l’a déjà dit, semble être maintenu juste pour donner l’illusion qu’on a basculé à 9 chiffres !  

WhatsApp

A ce qui se lit sur les réseaux sociaux, la plus grande confusion vient de WhatsApp dont les listes de contacts sont complètement boulversées ! Pour cette raison, plusieurs utilisateurs refusent catégoriquement de changer leur numéro dans les paramètres. D’autres, qui l’ont fait, sont revenus à l’ancienne numérotation, tellement la résistance à basculer à la nouvelle numérotation est virulente !  En effet, si vous avez basculé à la nouvelle numérotation en changeant votre ancien numéro par le nouveau dans WhatsApp, vous ne pouvez plus voir parmi vos contacts ceux qui ne l’ont pas encore fait (sauf si ces derniers vous écrivent après avoir enregistré votre numéro avec le bon alignement des chiffres).

Et, inversement, ceux qui n’ont pas encore changé leur numéro ne voient plus parmi leurs contacts ceux qui ont basculé. Beaucoup se retrouvent ainsi avec seulement une dizaine de contacts WhatsApp sur une centaine. D’où le refus des uns de basculer et le retour d’autres à l’ancienne numérotation. Comment sortir de là ? Comment être en conformité avec la nouvelle numérotation, garder ces contacts WhatsApp et passer ces appels sans problème ? 

APPELS vs. WhatsApp

Parce que WhatsApp ne reconnait pas automatiquement les numéros issus de la nouvelle numérotation, l’opération a besoin d’être faite manuellement dans les paramètres ; c’est-à-dire, remplacer l’ancien numéro par le nouveau. Une opération qui n’est pas sans conséquence, puisque ce basculement signifie abandonner l’ancien compte pour créer un nouveau !

Or, pour que WhatsApp passe avec le nouveau numéro, il faut y enregistrer le numéro sans le zéro (norme internationale oblige !). Ce qui vous met en porte-à-faux avec les appels si vous n’avez pas aligné votre numéro sur le bon chiffrement ! Pour que votre nouveau numéro passe à la fois pour les appels et WhatsApp sans problème, il faut l’aligner ainsi :

+241 62 22 30 51 (indicatif + 8 chiffres, sans le zéro).

Alors que, dans certains cas, les applications avaient basculé les numéros ainsi :

Pour le 02 22 30 51 (ancienne numérotation), on a :

062 22 30 51, +241 062 22 30 51 ou 62 22 30 51 ;

Pour le 07 01 00 89 (ancienne numérotation), on a :

077 01 00 89, +241 077 01 00 89 ou 77 01 00 89

D’où le fiasco observé jusqu’à ce jour. Or, de ces trois cas, seuls les numéros comprenant 062 et 077 (sans l’indicatif) sont bons pour les appels uniquement et mais pas pour WhatsApp !  

LA RÉSISTANCE

Tous ceux qui font la résistance en refusant de mettre leur WhatsApp sous la nouvelle numérotation finiront par céder. Ce n’est qu’une question de temps ! Le changement, la nouveauté… ça fait toujours peur ! Alors, on s’agrippe au statut quo ! D’ailleurs, le Gabon – au milieu des années 2000 – avait déjà basculé de 6 à 8 chiffres. Qui utilise encore son numéro à 6 chiffres aujourd’hui pour quelque raison que ce soit? Souvenons-nous encore, qu’il y a bien des gens qui ne voulaient pas entendre parler de Facebook, même de WhatsApp ; ne voulant – pour rien au monde – changer leurs bonnes vieilles habitudes. Aujourd’hui, la plupart d’entre eux en sont complètement dépendants et même, leurs fervents défenseurs ! Simplement parce que énormément de personnes sont encore dans la résistance, ça donne le sentiment à certains qu’ils peuvent se passer de la nouvelle numérotation pour WhatsApp. Le temps nous dira !

TELEGRAM

Contrairement à WhatsApp, Telegram – son concurrent – a automatiquement supprimé le zéro ! A chacun d’affecter à ses contacts le chiffre 6 ou 7 (selon l’opérateur) en lieu et place du zéro.

LES FEATURES PHONES

Les features phones ou téléphones basiques (encore trivialement connus sous Allô Allô) utilisés en grande partie par les personnes agées ou technologiquement analphabètes, semblent avoir été oubliés. Si certains de ces téléphones ont désormais accès à certaines applications (lire aussi KaiOS : WhatsApp DÉBARQUE SUR LES PETITS TÉLÉPHONES !), il n’en demeure pas moins que le basculement de leurs répertoires est laborieux.

CONCLUSION. De l’impréparation et communication inadaptée. La communication – pour ce genre d’opération – devait être asymétrique. Bombarder répétitivement des spots monotones sur les masses média ne touche qu’une catégorie de personnes. Il faut aller chercher les gens là où ils sont, avec un langage adapté à chaque couche sociale. Il fallait organiser des émissions interactives (radio & TV) avant, pendant et après l’opération. Ce n’est pas normal qu’à ce jour des utilisateurs s’embrouillent encore à ce sujet ! Toutefois, il y a aussi ceux-là qui s’alarment et paniquent pour rien, comme s’il y avait péril en la demeure ! La désinformation et les alertes farfelues ont aussi joué leur partition dans cette débandade généralisée. Nous espérons cependant que ce billet vous aura aidé de quelque façon que ce soit !

Partager c'est soutenir!

0 Commentaire

laisser un commentaire