www.bcom-gabon.ga

INTEL RACHÈTE HABANA POUR 2 MILLIARDS DE DOLLARS

Habana, une startup israélienne – spécialisée dans le développement des puces accélérateurs des tâches d’intelligence artificielle – vient d’être acquis par Intel, le numéro un mondial des semi-conducteurs qui, pour cela, a déboursé deux milliards de dollars.

Durement concurrencé par AMD dans le segment des processeurs de PC, Intel  se renforce en compensation côté intelligence artificielle. Habana lui permet ainsi de prendre de l’avance sur le développement des puces taillées pour les tâches d’intelligence artificielle ; apprentissage profond, inférence, etc.

Intel met donc la main sur des technologies qui devraient lui permettre de creuser davantage son avance sur l’Intelligence Artificielle. Habana a développé des puces vouées à l’entraînement des IA comme Gaudi ou à l’analyse et tri des images à l’exemple de Goya.

Si Intel reste le numéro 1 mondial des semi-conducteurs, il a tout de même raté le virage des SoC mobiles, laissant ainsi le champ libre aux Qualcomm, Apple, HiSilicon (Huawei) ou MediaTek. Grâce à ses larges réserves de cash, Intel tente de s’imposer dans un secteur qui était, jusque-là, trusté par des puces « classiques » de type CPU (central processing unit) ou GPU (graphic processing unit). Intel a, pour ce faire, acquis ces dernières années la plupart des fleurons des concepteurs de puces dédiées à l’intelligence artificielle : Nervana, Movidius et Mobileye et, maintenant, Habana.

Si la révolution IA (intelligence artificielle) est avérée, Intel pourrait s’imposer comme le leader du segment comme cela fut le cas à l’ère du CPU.

Partager c'est soutenir!

0 Commentaire

laisser un commentaire