bCOM, agence de communication digitale, marketing digital, création sites internet, référencement,community management, web analytics, traduction

YOUTUBE & DISCRIMINATION : DES ARTISTES NOIRS ATTAQUENT

Elles s’appellent Kimberly L. Cabrera, Carleste Newman, Denotra N. Lewis Catherine Jones. Ces artistes estiment que Google/YouTube procède à la discrimination des Afro-Américains en exerçant un pouvoir démesuré à la fois sur les contenus et sur la façon – pour les créateurs – d’en tirer des revenus.

Le modèle économique de YouTube, comme celui de la plupart des réseaux sociaux, repose sur un ciblage publicitaire très fin et à très grande échelle. Les prix payés par les annonceurs et les montants perçus par les créateurs dépendent de nombreux paramètres, dont le nombre d’abonnés à une chaîne ou le nombre de vues par vidéo.

Ce groupe de créateurs de contenus YouTube a ainsi entamé une action en justice contre la plateforme de vidéos appartenant à Google, qu’il accuse de discriminer particulièrement les artistes noir.e.s.  

En fait, « YouTube divise les contenus vidéos en fonction de l’ethnie, de l’identité et des points de vue afin de vendre des publicités à des tiers, sans s’occuper des contenus […] et monétise les créateurs dont les abonnés et le public tombent dans la ‘bonne démographie’ et leur verse des millions de dollars tous les mois, que ces individus se conforment aux règles du réseau ou non » affirment les plaignantes. Et, en outre, YouTube est également accusé de leur retirer des vidéos, ou même des chaînes entières, sans raison valable ou sans raison du tout !

Dans un contexte racial difficile en raison des manifestations quotidiennes « Black Lives Matter » exacerbé par l’ignoble meurtre de George Floyd, Google a récemment annoncé le versement de 275 millions de dollars à différentes causes permettant de lutter contre la discrimination raciale, dont 100 millions déjà promis par YouTube pour soutenir les artistes noirs.

Partager c'est soutenir!

0 Commentaire

laisser un commentaire